L’Alimentation à Marée Insulinique maîtrisée

En pratique, il y a quatre impératifs à respecter lorsqu’on perd du poids.

 

Un concerne la personne qui veut maigrir, trois concernent le thérapeute. Pour celui qui veut maigrir, il est fondamental de ne pas être tenaillé par la faim ou par des fringales pluriquotidiennes. Personne ne peut tenir longtemps dans ces conditions.

 

Pour le thérapeute, si le but recherché est, bien entendu, de faire perdre du poids à son patient, c’est à la condition :

 

  • Que cette perte de poids soit durable.
  • Qu’elle soit sans danger et non toxique.
  • Qu’elle soit même, dans toute la mesure du possible, bienfaisante pour l’état général (physique et psychique) de celle ou celui qui veut perdre du poids.

 

Ces trois derniers points ne sont pratiquement jamais pris en compte dans la kyrielle de régimes qui fleurissent chaque printemps dans tous les médias possibles…

 

Ceci ne peut se faire qu’avec des repas dont on maîtrise la marée insulinique.

 

maigrir manger poidsSi on compare la glycémie (taux de sucre sanguin) au niveau moyen de la mer, tout comme celui-ci est soumis à des marées montantes et descendantes, chaque repas est suivi d’une marée hyperglycémique (marée glycémique montante) maitrisée au fur et à mesure par une sécrétion d’insuline (par le pancréas), l’idéal étant que la réponse insulinique soit la plus modérée possible. Pour cela, il est impératif que la marée hyperglycémique ait la plus faible amplitude possible. Comme par hasard, ceci est le cas lors des repas « paysans » où légumes, céréales et légumineuses tiennent une place majeure. Point fondamental qui est peu connu, cette alimentation est aussi celle qui respecte et même entretient le mieux notre santé en préservant notre capital minéral. L’organisme n’ayant pas à lutter désespérément contre une fuite de ses minéraux pour préserver le pH sanguin, il n’y a pas de décalcification comme c’est le cas dans les régimes où les protéines et les sous produits animaux sont majoritaires, comme d’ailleurs dans l’alimentation occidentale habituelle.

 

Connaissant les tenants et les aboutissants de la prise comme la perte de poids, le poids idéal est maintenant à la portée de chacun d’entre nous.

Ce contenu a été publié dans regime. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.