Poids Optimal, les Objectifs

Ce site couvre deux des principales préoccupations du monde moderne, préoccupations qui sont parfois isolées, mais bien souvent associées :

  • La recherche et le maintien d’un poids optimal.
  • La suppression des multiples troubles digestifs dont se plaignent nombre de nos contemporains.

poids optimal

 

  • L’acquisition du sentiment et de la sensation de bien-être, c’est-à-dire de la forme physique et mentale, la suppression de la fatigue, des coups de pompe, de la déprime et des bleus à l’âme.

Il reste dans le domaine strict de l’alimentation et de la nutrition, donc sans aucun apport médicamenteux et sans aucun traitement au sens médical du terme.
En cela, il ne saurait en aucun cas se substituer ni à une consultation ni à un traitement médical.

Ceci explique deux faits souvent passés sous silence car mal compris :

  • Perdre du poids dans des conditions agressives pour l’organisme aggrave ou réveille les pathologies où un facteur inflammatoire était déjà présent, autrement dit, à peu près toutes les pathologies.
  • Faire plusieurs fois le yo yo diminue plus l’espérance de vie que rester obèse sans variation de poids. Il est donc non seulement inutile mais même dangereux de surcharger nos émonctoires (organes de détoxication). Mais comment y parvenir ?

balance poidsLes propositions sont souples et adaptables à chacun et plusieurs options sont possibles selon la demande et la réponse à l’adaptation nutritionnelle, réponse qui n’est pas identique pour tout le monde.

Il propose un suivi car l’expérience montre que, si la théorie du recadrage alimentaire est simple à comprendre, la mise en pratique l’est beaucoup moins. De multiples petites erreurs qui semblent pourtant minimes sont à l’origine de perte de temps et de nette diminution de l’efficacité de la méthode, voire de découragement. De la même façon, un rappel au bout de six mois environs est souvent nécessaire lui aussi car, si les nouvelles habitudes alimentaires ne sont pas encore véritablement ancrées, c’est généralement à cette période que de petites négligences se payent d’une reprise de poids apparemment inexpliquée. Le rééquilibrage micronutritionnel n’est pratiquement jamais pris en compte.

 

Toutes les études publiées à ce jour montrent que, si notre façon de nous nourrir est pléthorique au point de vue des graisses et des sucres, elle comporte des subcarences au niveau des micronutriments, autrement dit de certaines vitamines, acides gras et minéraux. Outre que les régimes successifs ajoutent leur part de déficit, l’âge et le sexe induisent des besoins spécifiques qui sont loin d’être pleinement satisfait. On peut certes perdre du poids sans tenir compte de ces multiples subcarences mais c’est au détriment de notre santé future. De plus, ce véritable réapprentissage nutritionnel guérit en quelques semaines ou mois selon les cas les multiples troubles digestifs dont souffrent beaucoup de nos contemporains : constipation, aérocolie, alternance constipation-diarrhée, maux d’estomac, reflux gastro œsophagien. Il arrive d’ailleurs fréquemment que des bénéfices, parfois surprenants, en termes de santé surviennent alors qu’on ne les attendait pas. Car cet état de confort qui n’est en fait que l’expression normale du bon état fonctionnel de l’ensemble de notre système digestif est la base même sur laquelle se construit et s’entretient notre santé.

Ce contenu a été publié dans poids, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Poids Optimal, les Objectifs

  1. Ping : Online casino